Accueil
WADE EN VISITE DE TRAVAIL dans la région de MATAM : Le Fouta sonne la mobilisation Version imprimable Suggérer par mail
WADE EN VISITE DE TRAVAIL dans la région de MATAM : Le Fouta sonne la mobilisationLes libéraux de Matam se sont fortement mobilisés hier pour accueillir le président Abdoulaye Wade, Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais. Dans la capitale du Fouta, sur l’initiative des responsables libéraux de la région comme les ministres Diakaria Diaw, Adama Sall, Kalidou Diallo, mais aussi des parlementaires Sada Ndiaye, Sadio Cissé et Ousmane Ba, les rencontres se sont multipliées et ont débouché sur la venue de Me Wade dans la 11e région administrative du Sénégal.

Une visite qui a revêtu un succès éclatant

Le pari de ces hommes, comme celui de leurs alliés au sein de la Coalition « Sopi 2009 » pour les élections locales du 22 mars prochain est, d’une part, de "faire capituler les sceptiques et faire craquer les incrédules qui soutiennent que Matam n’est plus une localité acquise au président Abdoulaye Wade ; d’autre part, de démontrer qu’ici les populations sont décidées à faire gagner les listes de la Coalition « Sopi 2009 », au soir des élections locales. En allant, fréquemment, à la rencontre des femmes libérales, des jeunesses travaillistes et des anciens du parti, ou en recevant, en permanence, les nouvelles "recrues" et autres démissionnaires des formations politiques de l’opposition, les orateurs, dont les ministres "alliés" Landing Savané et Abdourahim Agne se sont proposés de faire une "razzia de collectivités locales" au grand dam des partis ou coalitions de partis adverses qui, pour certains intervenants, sont "forclos dans 110 collectivités locales".
Le député Sada Ndiaye a assimilé cela à "une victoire -des listes de la Coalition « Sopi 2009 » sur celles des autres camps- avant la lettre". A tous les segments locaux du Pds et des partis alliés, il a soutenu que "les agitations de nos adversaires politiques s’estomperont bientôt car, au-delà de la base affective construite et maintenue depuis de longues années par Me Wade, des milliers de nouveaux militants et sympathisants se sont joints aux forces libérales, fiers de leur leader qui a injecté dans la région de Matam plusieurs milliards de Fcfa pour l’amélioration des conditions et du cadre de vie des populations". Aussi, a-t-il exhorté les uns et les autres, à "apporter un soutien sans ambiguïté et sans faux-semblant au Secrétaire général national du Pds qui, depuis qu’il est à la tête de l’Etat, n’a cessé de poser des actes majeurs devant permettre à Matam d’intégrer le cercle des pôles de développement qui feront du Sénégal un pays émergent et de participer à son rayonnement".

"Matam avec Me Wade", tel est donc le slogan des populations du Bosséa, du Damga et du Ferlo qui, par la voix de leurs responsables politiques, ont lancé une mise en garde "contre toutes les formules boiteuses de l’opposition pour développer notre pays".

En tout cas, ils ont invité les Matamois, en les priant de "voter, en masse pour les listes du Sopi et de s’engager résolument dans la bataille politique pour faire triompher lors des locales du 22 mars 2009 afin de barrer la route aux imposteurs dont la seule ambition est d’enfoncer le Sénégal dans un bourbier où il nous sera difficile de l’extraire".

Dans toutes les interventions, les orateurs ont été formels : "Matam assurera, le 22 mars prochain, une participation exceptionnelle et démontrera, à cette occasion, qu’elle est tout acquise à la cause du président Abdoulaye Wade et des hommes et femmes choisis sur les listes de la Coalition Sopi 2009".

La bataille du terrain politique déjà engagée par les différents responsables et leurs troupes ainsi que l’issue des prochaines élections locales vont le confirmer". Selon Sada Ndiaye, avec cette visite à Matam, Me Abdoulaye Wade a donné la cadence pour la marche victorieuse de Matam et du Sénégal vers l’émergence.

Cheikh Aliou AMATH, Le SOLEIL
 


Faire de Matam une région moderne

 

Le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, a été accueilli hier en grande pompe à Matam où il a effectué une visite économique et politique. Arrivé aux environs de 12 heures 50 dans la capitale de la onzième région, le président de la République, qui était accompagné des différents leaders politiques de la région, a promu le désenclavement total de Matam.

Notamment par la réalisation d’infrastructures de développement. Il s’agit, entre autre, de la finition sous peu de la route Linguère-Matam, la construction d’un nouvel aéroport à Ourossogui et la desserte fluviale qui permettrait en même temps d’assurer l’évacuation des phosphates jusqu’au futur port qui sera réalisé à Saint-Louis.

« Je regarde toujours devant », a dit le chef de l’Etat qui a annoncé que parallèlement à la route du désenclavement réalisée tout le long du Dandé Mayo et assurant aujourd’hui le déplacement des populations en toute saison, il y aura la construction de quatre ponts entre Matam et Ourossogui, la remise à neuf de la route Matam-Tambacounda et une autoroute qui ira de Dakar jusqu’à Dagana en passant Rosso le long du fleuve. « Cela va contribuer à développer la région et favoriser l’exportation des produits agricoles », a affirmé le chef de l’Etat qui voit là un excellent moyen de faire de la région de Matam le grenier du Sénégal.

Certes les infrastructures font partie des réalisations incontournables pour développer un pays, mais il faut aussi une jeunesse bien formée. C’est pourquoi, Me Abdoulaye Wade a promu la construction d’une université à Matam, de centres de formation pour les jeunes et un cyber-case qui viendra compléter la case des tout-petits.

Adama MBODJ, Le SOLEIL
 
< Précédent   Suivant >
 

Dossiers

Inauguration des nouveaux bâtiments de la daara Manare Sabile de WaoundéInauguration des nouveaux bâtiments de la daara Manare Sabile de Waoundé
La daara (école coranique) "Manare Sabile" est une école...
[Photos] Fortes pluies diluviennes à Waoundé, des ruelles devenues impraticables[Photos] Fortes pluies diluviennes à Waoundé, des ruelles devenues impraticables
Les populations de Waoundé et environs se souviendront longtemps de cet h...
Semaine de l'Éducation de base, édition 2012, célébrée à WaoundéSemaine de l'Éducation de base, édition 2012, célébrée à Waoundé
La Semaine de l'Education de base, édition 2012 (28 mai-03 juin), &ag...
La radio communautaire Jikké FM (106.0 FM) a besoin de votre aideLa radio communautaire Jikké FM (106.0 FM) a besoin de votre aide
Le centre multimédia communautaire (CMC) Jikké de Waoundé e...
Interviews des organisateurs des journées culturelles de Soninkara Jiida à Waoundé (Mars 2011)Interviews des organisateurs des journées culturelles de Soninkara Jiida à Waoundé (Mars 2011)
Les organisateurs des journées culturelles de Soninkara Jiida à Wa...
Tous les dossiers...

Qui est en ligne ?

Il y a actuellement 2 invités en ligne
Membres: 6741
Publications: 85
Liens: 8
Visiteurs: 5722541

Connexion






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Syndication

Sondage

Comment trouvez-vous ce site ?